Tout savoir sur la société offshore de Singapour

Vous avez décidé de créer une entreprise offshore cette année. Cependant, vous êtes indécis entre plusieurs pays pour l’enregistrement de votre entreprise, dont Hong Kong et Singapour. Existe-t-il des avantages fiscaux importants entre ces deux nations ? Comment choisir la meilleure option en fonction des spécificités de votre entreprise ?

Singapour : un nouveau territoire en Asie

Singapour est une ville-État, comme on appelle parfois la République de Singapour. Elle est située en Asie du Sud-Est et a une superficie de seulement 719 km2. Malgré cette taille minuscule, Singapour peut se targuer d’avoir la deuxième plus forte densité de population d’Asie et le cinquième PIB par habitant le plus élevé du monde.

Le système fiscal est territorial, comme à Hong Kong, ce qui attire les investisseurs étrangers, même si les réglementations entre ces deux régions ne sont pas identiques. Même si les avantages fiscaux de la République de Singapour sont indiscutables : elle punit sévèrement la corruption.

Les raisons de créer une société offshore à Singapour

Singapour est un endroit idéal pour établir une société offshore, car c’est un pays très ouvert et attrayant pour les affaires. Chaque année, des entrepreneurs choisissent de créer leur entreprise sur le marché asiatique.

Les avantages

C’est le quatrième centre financier du monde, offrant à une entreprise en quête de vitalité économique une opportunité de se développer. L’environnement politique est stable, ce qui permet à une entreprise d’envisager une domiciliation à long terme. Des banques réputées offrent des services comparables à ceux proposés par les grands prêteurs européens.

En ouvrant une société offshore à Singapour, vous améliorerez sa légitimité : le territoire figure sur la liste blanche de l’OCDE, au même titre que Hong Kong. Les impôts ne sont pas inexistants, mais ils sont moins élevés que dans d’autres nations européennes. Le système global est nettement plus souple qu’en France ou dans tout autre pays européen.

Quelques règles à connaitre

La législation fiscale du gouvernement de Singapour s’applique à toutes les transactions effectuées à Singapour. Si vous retirez de l’argent d’un compte à Singapour, le montant est automatiquement taxé. En revanche, si l’activité a lieu en dehors de Singapour, ce n’est pas le cas à Hong Kong. Les procédures administratives sont un peu différentes ; un directeur résident doit être nommé.

A lire aussi : un business plan pour un food truck : comment le faire ?

Choisir Hong Kong ou Singapour

Hong Kong et Singapour sont les meilleurs endroits pour commencer une activité offshore en Asie. Toutefois, Singapour présente un peu moins d’avantages que Hong Kong : le système de taxation n’est pas inexistant, simplement réduit.

C’est pourquoi, à moins que vous ne sachiez vraiment ce que vous faites, il est généralement préférable de choisir Hong Kong en premier lieu et Singapour en second lieu.

Ne vous inquiétez pas si Singapour est le seul pays où votre activité offshore pourrait avoir lieu ; si c’est le cas, gardez à l’esprit que vous économiserez de l’argent sur les taxes.