Qu’est-ce qu’un compte bancaire virtuel ?

Les cartes virtuelles font partie de la réponse des banques à l’évolution des pratiques des consommateurs. Elles permettent, par exemple, de protéger les informations bancaires des clients lors d’un achat en ligne ou d’une autre transaction. Cette nouvelle technologie permet de réduire les risques de fraude sur Internet. En outre, cette solution vous aidera à mieux gérer vos finances et votre compte bancaire.

Quel est le but d’une carte bancaire virtuelle ?

L’objectif premier d’une carte bancaire virtuelle est de réduire les failles de sécurité inhérentes aux contreparties en plastique. En effet, 8 acheteurs en ligne sur 10 préfèrent utiliser leur carte de crédit pour effectuer leurs achats en ligne. Cette stratégie est toutefois moins adaptée au commerce électronique que les méthodes de paiement numériques. En outre, le taux de fraude est 17 fois supérieur à celui du paiement dans un magasin physique.

En utilisant votre carte physique, vous remettez des informations sensibles à un tiers qui n’est pas forcément digne de confiance. Vos informations bancaires seront compromises en cas de violation ou de vol de données.

Si tel est le cas, votre seule option est de vous défendre et d’exiger une nouvelle carte pour vos besoins quotidiens. Dans la plupart des cas, l’opération comporte des étapes et des coûts qu’il ne faut pas négliger.

L’utilisation d’une carte de crédit virtuelle vous permet de ne pas exposer vos informations financières lorsque vous effectuez des achats en ligne. À la place du numéro de carte physique, votre banque va générer une carte dématérialisée avec son propre numéro unique.

Elle pourra déduire de l’argent de votre compte bancaire tout comme la version plastique. Toutefois, l’utilisation d’une carte de crédit numérique permet de la désactiver plus facilement en cas de piratage ou de fraude.

Vous pouvez également choisir un montant maximum et une durée de validité pour votre carte bancaire virtuelle. Ainsi, vous réduisez le risque d’un éventuel vol. Une fois la période prédéterminée écoulée, le moyen de paiement sera sans valeur. De ce fait, les cybercriminels ne pourront plus l’utiliser. Cette méthode fonctionne tout aussi bien contre les entreprises qui refusent d’accepter les résiliations d’abonnement.

Comment fonctionnent les cartes de crédit virtuelles ?

Grâce à un logiciel dédié, les cartes de crédit virtuelles sont capables de remplir leurs fonctions. La dématérialisation de la carte diffère des versions physiques de la carte en ce qu’elle comprend : un numéro d’identification unique, généralement composé de 16 chiffres. Un code de vérification (CVV) ou une valeur de vérification de la carte (CVV)

La date d’expiration

Selon l’offre proposée, ce service peut être payant ou gratuit, tant pour les banques mobiles que pour les banques traditionnelles. Il suffit de bien vérifier les services inclus dans votre forfait bancaire. N’hésitez pas à demander conseil à un professionnel si nécessaire.

Pour utiliser une carte virtuelle, vous devez d’abord contacter votre banque ou activer l’option sur le site de l’établissement ; télécharger, installer et lancer l’application ; créer ou ouvrir votre propre espace en ligne ; et enfin, utiliser une carte virtuelle.

Fixer un plafond (total ou par transaction) ; définir un plafond

Fixer une période de validité (mensuelle, annuelle ou une combinaison des deux) ; Terminer la génération du numéro de carte ; terminer le paiement après avoir reçu la confirmation par e-mail ou par compte de l’activation du service. Attention ! Vous devez choisir avec soin la période de validité de votre carte dématérialisée.

A lire aussi : qu’est-ce que la prime de liquidité ?

A titre d’exemple, l’usage unique ne fonctionne pas avec des abonnements ou des engagements qui nécessitent des paiements réguliers. En effet, cette démarche ne fonctionne qu’une seule fois. Vous devrez créer un nouveau compte bancaire virtuel pour chaque transaction.

Existe-t-il des endroits où je peux utiliser une carte de crédit virtuelle ?

Les achats en ligne ont nécessité le développement de cartes de crédit virtuelles pour répondre à leurs besoins spécifiques. Cependant, vous pouvez également utiliser ces modes de paiement dans les magasins physiques en utilisant un porte-monnaie électronique. Il vous suffit de lier votre carte dématérialisée au logiciel installé sur votre appareil connecté. Par la suite, vous pourrez payer sans aucune interaction au quotidien.

Il y a cependant un problème lorsqu’une transaction nécessite l’utilisation d’appareils physiques pour accéder aux services. Pour être honnête, vous pouvez avoir besoin de montrer votre carte de crédit lorsque vous prenez un billet à l’aéroport ou à la gare. Cette pièce peut également être demandée par les réceptionnistes d’un hôtel pour s’inscrire à une réservation de chambre en ligne.

En revanche, les sites hautement sécurisés ne recommandent pas l’utilisation de cartes numériques, surtout celles qui sont destinées à un usage unique. Ces méthodes de paiement sont limitées par les changements fréquents des cartes de crédit. Par ailleurs, un tel comportement déclenche souvent les alarmes des dispositifs de sécurité sensibles. Il peut s’agir d’un robot, d’un logiciel malveillant ou d’un pirate informatique. Par conséquent, ces systèmes préfèrent bloquer tout utilisateur qu’ils considèrent comme une menace.

Pour éviter ces désagréments, il est préférable de réserver les portefeuilles électroniques virtuels aux paiements sporadiques. Les transactions régulières et à durée limitée, comme les abonnements, bénéficient d’échéances annuelles. Ainsi, les paiements automatiques s’arrêtent à la fin du contrat. En outre, ce choix vous protège contre les abus et les escroqueries.