Épargner : Que choisir ?

Il existe une pléthore d’options pour aider à booster ses finances. Ne laissez pas le hasard déterminer où vous serez placé. Il a été démontré que l’épargne ne fonctionne pas si elle n’a pas de but précis. En fonction de votre objectif, vous pouvez opter pour un prêt à court, moyen ou long terme.

Quels sont les investissements à faire pour un gain à court terme ?

Quelle est la différence entre une épargne à court, moyen et long terme ? Ces différentes solutions ont toutes des caractéristiques qui leur sont propres. Pour les départs à court terme, il s’agit d’affectations dont la durée de vie est d’au moins un an. Pour économiser de l’argent en vue d’un objectif plus immédiat, ils constituent une bonne option à mettre de côté dès maintenant (achat de voiture, vacances, mariage, etc.).

La volatilité à court terme se caractérise par une faible volatilité. Elle protège votre argent contre tout événement imprévu qui pourrait mettre en péril votre plan. Une autre caractéristique importante de cette forme d’épargne est sa fluidité. Vous n’aurez pas à attendre longtemps pour récupérer vos économies si vous êtes confronté à une situation inattendue.

A, LDDS (livret de développement durable et solidaire), ou encore le livret d’épargne sont tous des exemples de livrets d’échange (LEP). Tant qu’ils sont garantis par l’État, ces produits d’entiercement sont exonérés d’impôts. Il s’agit de comptes bancaires à terme dont le séquestre est bloqué pendant un certain temps. L’argent que vous y placez est utilisé par une banque qui vous rémunère selon un taux d’intérêt prédéterminé. Il existe un impôt forfaitaire de 30 % sur les bénéfices des investissements, et ces bénéfices peuvent être considérés comme des intérêts s’il y a une augmentation de la valeur. Grâce à ce type de compte, votre argent dormant peut désormais vous rapporter un salaire en fonction des taux d’intérêt et des plafonds fixés par la banque où il a été initialement ouvert. En outre, l’impôt forfaitaire est également appliqué aux comptes rémunérés.

Parce qu’ils comportent peu de risques, les produits d’assurance à court terme ont un faible potentiel de rendement. Quoi qu’il en soit, c’est un bon moyen de protéger son argent en attendant de l’utiliser.

A lire aussi : les quartiers de Lyon où investir

Quels types d’investissements à long terme faut-il faire ?

Poursuivant notre étude des épargnes à court, moyen et long terme, nous nous intéressons maintenant au deuxième type de placement. Lorsqu’un placement est effectué pour une durée comprise entre un et cinq ans, la question de sa durée se pose. Si vous souhaitez utiliser cette option, demandez-vous si vous pouvez attendre la fin de la période spécifiée avant de toucher vos fonds.

Vous pouvez penser à investir votre argent dans des placements moins liquides et plus volatils pour obtenir un meilleur rendement. L’épargne à moyen terme est idéale pour placer de l’argent en vue d’un objectif à long terme, comme la création d’une entreprise ou l’achat d’une maison.

L’un des placements à moyen terme à privilégier est la dénomination en euros du fonds d’assurance-vie. Cette épargne assistance vous donne une garantie de capital. Par conséquent, la probabilité d’une perte est réduite. En 2021, le taux de rendement du placement en euros devrait être d’environ 1 % sur une base annuelle. À titre de comparaison, la somme d’argent reçue par le livre A est chiffrée en moyenne à 0,5 % la même année.

L’avantage de l’assurance est qu’elle vous permet d’obtenir un meilleur rendement sur votre investissement en souscrivant à plus d’unités de compte. Ces outils d’investissement sont plus risqués que les euros, mais ils peuvent aussi être plus lucratifs. Les contrats d’assurance-vie donnent accès à un large éventail d’unités de compte, notamment des actions, des obligations, des biens immobiliers, etc.

Cette question est similaire à la règle des 5 ans pour les dettes à long terme avec une composante d’épargne à long terme. Il est possible de réaliser un bénéfice appréciable sur ce type d’investissement si vous êtes prêt à prendre un risque. Investir dans une variété de différents types d’actifs pourrait vous aider à répartir votre risque. Cette tactique est également fortement recommandée. En effet, un certain nombre de changements de marché sont possibles au cours des prochaines années. Grâce à la diversité, vous serez moins vulnérable à la volatilité des marchés.

Le placement à long terme est idéal pour protéger ses enfants ou préparer sa retraite. En fonction de votre tolérance au risque, vous pouvez investir directement à la Bourse ou acheter des actions de sociétés via un portefeuille ou un PEA. Les contrats d’assurance peuvent également être utilisés pour investir dans un large éventail d’activités.

Investir dans l’immobilier est une option viable. Les investisseurs peuvent soit acheter un bien physique, soit participer à une société de placement immobilier (SCPI). Comme les coûts d’acquisition des biens immobiliers sont élevés et que les SCPI sont difficiles à liquider, un horizon d’investissement de 10 ans est le minimum recommandé.

Maintenant que vous connaissez la différence entre les actions à court, moyen et long terme, vous pouvez plus facilement choisir le placement qui correspond le mieux à vos objectifs. Vous pouvez maintenant choisir.